Plotone avanti! Index du Forum

Plotone avanti!
Ce forum est un espace d'échange autour de l'Italie en guerre (1935-1945) et de l'histoire vivante à ce sujet. Il rassemble des passionnés sans connotation politique. English spoken/ Si parla italiano qui

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le révolver 1889

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Plotone avanti! Index du Forum -> L'uniforme et l'équipement du soldat italien. L'Italie en guerre -> L'équipement individuel et collectif du soldat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cesare Milano
Soldato scelto
Soldato scelto

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2013
Messages: 2 345
Localisation: Chaville

MessagePosté le: Sam 12 Juil - 21:56 (2014)    Sujet du message: Le révolver 1889 Répondre en citant

Cette arme appartient à la lignée des revolvers conçus à partir du milieu et jusqu'à la fin du XIXème siècle. On le compare souvent au revolver 1873 français. Il est vrai que le mécanisme est similaire et que les calibres_ 10,35 par rapport à 11mm pour le 1873_ sont proches. Par ailleurs, il a lui aussi eu une longue durée de service, à l'image du 1892 voir du 1873, ces revolvers_ obsolètes_ et emblématique de la ww1 qui servirent en grand nombre jusqu'en 45. Son prédécesseur est le Glissenti 1874, inspiré du Chamelot-Delvigne qui prouve encore une fois à quel point les manufactures d'armes européennes avait l'habitudes de s'inspirer du travail des unes et des autres et que l'avancée, en matière d'armement de poing, se faisait par adaptation de modèles anciens ou étrangers. Voici une image du Glisenti 1874:









Après cette courte introduction, le moment est venue de parler de l'arme en elle même. L'arme est à double action, une légende affirmerait que le modèle de la troupe serait à action simple mais  ce sont des salades. Les plaquettes sont en bois et le motif diamant. Le Bodeo pèse environ 900g pour une longueur de 23 cm, son barillet peut contenir six cartouches de calibre 10,35X22R Glisenti qui se chargent une à une par le côté droit du revolver et s'éjectent manuellement de la même façon à l'aide de la tige d'éjection qui se trouve sous le canon et qui peut effectuer une rotation pour se placer face au cartouches vide dans le barillet. Voici deux vidéos explicatives de chacun des modèles:


Officier:
https://www.youtube.com/watch?v=xDM-ZEpqxMI


Troupe:
https://www.youtube.com/watch?v=7C2-QWnsrk8


Ejection des cartouches:



Concernant les variations de modèles, le Bodeo, à l'image de ses homologues étrangers, est resté relativement le même entre sa date de création: 1889 et l'arrêt de sa production en 1931. Il existe deux variantes de ce révolver: un modèle de troupe caractérisé par l'absence de pontetet le modèle pour officier qui au contraire en est pourvu. Autre fait notable, les Bodeo pour troupe ont un canon octogonal et le modèle officier un canon rond. Ceci n'est valables que pour les premiers exemplaires, Tous les révolver ont un canon octogonal après la ww1. Il est également doté d'un anneau sous la crosse pour y attacher une dragonne.


Modèle de troupe et d'officier:



Le Bodeo et ses munitions:





Quelques photos de mon Bodeo, l'arme est dans son bronzage d'origine et daté 1917 manufacturé par Castelli de Brescia:




Profil droit:



Profil droit avec mécanisme de chargement et d'éjection ouvert:



Profil gauche:



Vue du dessus:



Vue 3/4 droit:



Numéro de série:



Marquages:



Poinçon REI:



Démonté:



Le mécanisme:




A présent traitons de l'histoire du Bodeo. Il fut créer en 1889 par Carlo Bodeo et adopté comme révolver standard de l'armée italienne en 1891. Sa production est confié à de nombreuses manufactures. Sont concernées par exemple Bresci, Glisenti, Castelli, ou Bernardelli. Durant la WW1, la production nationale ne suffisant pas à équiper l'armée, comme tous pays belligérants, l'Italie en confie la production à des sociétés espagnoles comme Errasti ou Arrosteguiof. L'espagne fait de ce revolver solide, simple à manufacturer et à démonter son revolver de dotation durant la ww1. 
   Malgré ses qualités, le Bodeo est considéré officieusement comme obsolète avant même le déclenchement du premier conflit mondial. En vérité, la REI n'a jamais communiqué sur le sujet mais envisage de remplacer le Bodeo par un pistolet automatique dès 1903. Le Glisenti est réputé pour sont entretiens fastidieux et la fragilité de son système de mise à feu. Cela s'explique que l'arme était originellement conçue pour tirer des cartouches de 7,62x22mm; mais la REI demandais une arme de poing pouvant tirer du 9mm para. Le Glisenti 1910 a donc été rechambrer pour une cartouche beaucoup plus puissante que le calibre d'origine ce qui entraine une très grande fragilité de l'arme. Par ailleurs le Glisenti ne tira jamais de 9x22mm para, une cartouche spéciale fut créée qui en est une version affaiblie: le 9mm Glisenti, moins puissante. 


Le Glisenti 1910:



   Tous ces défauts firent que le Bodeo ne fut jamais remplacé. Sa production continua jusqu'en 1931 et ce n'est que le Beretta 34  qui enfonça le  dernier clou. Il continua son service jusqu'en 1945 et il équipait beaucoup de soldat de la REI qui le surnommaient coscia d'agnello ("cuisse d'agneau) à cause de sa poignée (je vais faire une thèse sur la bidoche et les révolvers avec ma cuisse d'agneau dans mon étui jambon). Dans les armes de poings de la ww1, on pouvait voir au sein de la REI un bon nombre de différents modèles: Glisenti 1910, beretta 1915 ou Bodeo. Cependant il reste l'arme de poing la plus souvent rencontrée durant ce conflit.On estime à 200000 la production totale de Bodeo.






Je profite de ce topic pour vous soumettre quelques défauts de mon exemplaire . Tout d'abord, il n'est pas à double, mais à simple action cependant en mettant le barillet dans une certaine position j'arrive à un peu faire bouger le chien. Vous avez vu dans la vidéo de tir avec le modèle de troupe que le fait d'ouvrir la barre de chargement sur le côté droit bloque l'action de la gâchette sur le chien et le fait d'appuyer sur la gâchette ne fait que tourner le barillet, laissant le chien immobile et permettant un rechargement plus rapide. Je soupçonne que le mécanisme est bloqué et bien que la barre de chargement soit fermée, le revolver se comporte comme elle était ouverte mise à part le fait que le chien peut être relevé en position de tir alors que si elle est abaissé ce n'est pas possible. Quelqu'un aurait une idée de comment réparer ça?
   Second problème, comme vous voyez sur les photos ci dessous, le chien est fixer au revolver par une vis minuscule qui empêche une partie du mécanisme de se mettre au travers de l'opération de percussion. Or cette vis n'a plus de filtrage et elle a tendance à se barrer après plusieurs tir à sec. Elle est minuscule donc j'ai grand peur de la perdre, pour pallier cela j'ai collé des deux côtés du chien de petits morceaux de scotch transparent mais ce n'est qu'une solution temporaire et je répugne à mettre un peu de superglue. Merci de vos conseils.






Gros plan de l'assemblage du mécanisme du chien:








Promis, je fais une histoire du Beretta 34 dès que je reçois mon exemplaire.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Juil - 21:56 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Francesco Marzo
Sergente Maggiore
Sergente Maggiore

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2013
Messages: 5 612
Localisation: Sul fronte

MessagePosté le: Dim 13 Juil - 20:22 (2014)    Sujet du message: Le révolver 1889 Répondre en citant

Merci pour ce beau travail de recherche.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alessandro Forza
Soldato
Soldato

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 2 807
Localisation: Isere

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 21:38 (2014)    Sujet du message: Le révolver 1889 Répondre en citant

Je ne suis pas familier de cette arme et ta description du probleme ne m'aide pas trop...Il faudra que je le demonte pour comprendre.

Ne colle pas la piece sur le chien, ça doit rester demontable Wink
Revenir en haut
Cesare Milano
Soldato scelto
Soldato scelto

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2013
Messages: 2 345
Localisation: Chaville

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 21:46 (2014)    Sujet du message: Le révolver 1889 Répondre en citant

Okay, je te montrerai ça au prochain drill. Wink
Revenir en haut
Alessandro Forza
Soldato
Soldato

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 2 807
Localisation: Isere

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 21:49 (2014)    Sujet du message: Le révolver 1889 Répondre en citant

J'essaierai de trouver un "éclaté" pour voir s'il manque pas une piece...ça m'est déjà arrivé sur un revolver.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:43 (2018)    Sujet du message: Le révolver 1889

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Plotone avanti! Index du Forum -> L'uniforme et l'équipement du soldat italien. L'Italie en guerre -> L'équipement individuel et collectif du soldat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com